La boîte à Tutoriels de Christopher PECAUD

Top

Utilisation d’Ubuntu 20.04 LTS sous Windows avec WSL

Laisser un commentaire

SOMMAIRE

I Introduction
II Qu’est-ce que WSL ?
III Installation de la fonctionnalité WSL
IV Installation d’Ubuntu 20.04 LTS
V Utilisation d’Ubuntu sous Windows
IV CONCLUSION

I Introduction

Ce document va vous guider dans l’installation et l’utilisation de la dernière version LTS sous Windows. Nous verrons de même comment utiliser le shell d’Ubuntu en utilisant la fonctionnalité WSL de Windows 10.

II Qu’est-ce que WSL ?

WSL est une couche Windows qui permet d’utiliser le shell Linux ainsi que toutes les commandes associées et les applications installées à partir du dépôt de logiciel associé à la distribution installées dans notre cas présent ce sera apt.

La version en cours d’utilisation est encore la version 1. WSL1 est donc une couche qui permet d’installer les binaires d’une distribution par-dessus Windows 10 et permet une interopérabilité entre les deux mondes. La distribution Linux est installée avec la possibilité d’utiliser toutes les commandes du Shell et permet de monter les disques durs locaux. La distribution Linux a donc accès à toute l’arborescence de votre ordinateur.

La version 2 est en cours de développement et permettra d’utiliser la technologie de virtualisation Hyper-V pour installer les différentes distributions afin d’avoir un environnement Linux encore plus complet (utilisation d’applications graphiques par exemple) et obtenir de meilleures performances.

<

III Installation de la fonctionnalité WSL

Pour pouvoir utiliser les fonctionnalités d’Ubuntu sur votre ordinateur Windows, il faut dans un premier temps installer la fonctionnalité nommée « Sous-système Windows pour Linux » (WSL). Pour ce faire il suffit d’aller dans le panneau de configuration de votre système d’exploitation et de cliquer sur « Activer ou désactiver des fonctionnalités Windows » :

description image

Dans la liste des fonctionnalités, recherchez l’option voulue et cochez-la.

description image

Une fois que vous aurez cliqué sur OK, l’installation s’exécute et une fois terminée Windows vous demandera de redémarrer votre ordinateur :

description image

Il vous faut maintenant installer la version 20.04 LTS d’Ubuntu.

Cette opération peut très bien être réalisée en utilisant cette ligne de commande dans Powershell :

Enable-WindowsOptionalFeature -Online -FeatureName Microsoft-Windows-Subsystem-Linux

IV Installation d’Ubuntu 20.04 LTS

Nous allons maintenant procéder à l’installation de la version 20.04 LTS d’Ubuntu en utilisant le store de Microsoft.

Une fois ouvert recherchez « Ubuntu 20.04 LTS » dans l’outil de recherche. Une fois validée, vous allez être redirigés vers la page correspondante.

description image

Cliquez alors sur le bouton « Installer » en haut à droite. Le téléchargement commence :

description image

Une fois l’installation terminée voici ce qu’affiche la page :

description image

L’application est maintenant installée et prête à être utilisée sur votre ordinateur.

Un raccourci est créé dans le menu « démarrer » de Windows :

description image

Vous pouvez lancer Ubuntu par ce raccourci ou par une fenêtre de lignes de commande MS-DOS.

Lancez l’application, l’installation des fonctionnalités débutent :

description image

Puis une fois l’installation terminée, vous êtes amenés à créer un nom d’utilisateur système et un mot de passe associé :

description image

Une fois cette opération effectuée, vous avez le prompt du shell Ubuntu qui apparaît et Ubuntu est maintenant opérationnel sur votre ordinateur

A noter que toutes ces opérations peuvent être réalisées aussi en ligne de commande. Auparavant il faut télécharger le fichier .tar sur le site d’Ubuntu à cette adresse pour la version 18.04 LTS par exemple : https://cloud-images.ubuntu.com/bionic/current/

Ensuite il faut utiliser la commande wsl –import comme ceci :

>wsl –import Ubuntu-18.04-LTS d:\data\Ubuntu-18.04-LTS d:\chris\Downloads\bionic-server-clouding-amd64-wsl.rootfs.tar.gz

Vous pouvez vérifier ensuite la liste des distributions importées grâce à la ligne de commande suivante :

>wsl –list –all 

Vous devriez voir apparaître les distributions que vous avez importées :

description image

La nouvelle distribution est bien installée sur votre système.

Afin de lancer votre nouvelle distribution il faut utiliser la ligne de commande suivante :

>wsl –distribution Ubuntu-18.04-LTS

Et le prompt du shell Ubuntu apparaît ensuite vous pouvez commencer à taper des commandes Linux.

V Utilisation d’Ubuntu sous Windows

Quelles sont les opérations possibles en utilisant Ubuntu sous Windows avec la fonctionnalité WSL ?

Vous avez la possibilité de pouvoir effectuer ces opérations :

  • Utilisation du shell Ubuntu et de la plupart de ces commandes ;
  • Utilisation du service de livraison d’applications apt ;
  • Utilisation de ssh ;
  • Et bien d’autres outils en lignes de commandes.

Vous avez aussi accès à l’installation complète de langage de programmation Python par exemple.

Par exemple pour mettre à jour Ubuntu vous pouvez très bien utiliser la commande

$sudo apt update

Suivi d’un :

$sudo apt upgrade

Il vous bien sûr possible d’installer de nouveau outil en utilisant la commande « sudo apt install », comme par exemple :

$sudo apt install net-tools

Et si vous utilisez la commande ifconfig vous remarquerez que l’installation d’Ubuntu a été effectué sur un environnement virtuel dont l’adresse IP est incluse dans votre local. Donc les ressources que vous installerez sur cet espace seront accessibles à partir de l’ordinateur hôte et à partir d’autres ordinateurs sur le réseau local. Vous pourrez ainsi installer une base de données Mariadb par exemple et y accéder par l’intermédiaire de votre environnement Windows et d’autres ordinateurs.

Un autre point fort est la possibilité d’interagir entre le shell Windows et celui d’Ubuntu.

Par exemple il est possible d’utiliser la commande ls -l pour lister le contenu d’un dossier au sein même de l’invite de commande Windows :

>wsl ls -l

Dans le shell Ubuntu nous pouvons naviguer dans l’arborescence de l’ordinateur local comme ceci :

#cd /mnt/c

Pour revenir à la racine du lecteur C.

Ensuite nous pouvons créer un répertoire Temp par exemple :

#mkdir /mnt/c/Temp

One peut très bien créer un fichier texte en utilisant l’éditeur de texte en ligne de commande nano par exemple

#cd /mnt/c/Temp

#nano exemple.txt

#ls -l

description image

Une autre fonctionnalité très utile de Linux et disponible avec WSL est l’opérateur de redirection, pour par exemple enregistrer le résultat d’une commande dans un fichier texte. Par exemple :

>wsl pwd > exemple2.txt

L’autre point fort de l’interaction est de pouvoir bénéficier de la fonctionnalité du pipe du Shell Ubuntu pour combiner des commandes DOS et Shell Ubuntu. Par exemple pour obtenir tous les fichiers png dans un dossier nous pouvons écrire la commande suivante :

#dir | grep « png »

Une autre possibilité est d’utiliser la technologie des container Docker avec cette technologie.

Pour ce faire il faut installer les packages « Docker » et « Docker compose » avec apt :

#apt install docker

Et

#apt install docker-compose

Nous reviendrons plus tard sur l’usage de Docker avec WSL dans un nouvel article.

VI Conclusion

Ce tutoriel vous a permis d’en apprendre un peu plus sur la technologie mise en œuvre par Microsoft pour interagir entre les deux mondes. Celle-ci s’avère être très prometteuse d’autant plus que la deuxième version est en cours de développement et devrait apporter quelques nouveautés très intéressantes. L’interaction avec le monde Linux permet de disposer de fonctionnalités qui ne sont pas nativement disponibles dans l’environnement Windows.

blog comments powered by Disqus