La boîte à Tutoriels de Christopher PECAUD

Cloner les données de la carte Micro SD vers le disque dur USB3 sous Raspberry Pi Os

Laisser un commentaire

SOMMAIRE


I INTRODUCTION
II Utilisation de SD Card Copier
V CONCLUSION

Introduction

Dans ce document nous allons voir comment cloner les données existantes d’une carte SD vers le disque dur USB3.

Ce processus permet de cloner les données sur un disque dur SSD monté sur un port USB3 afin d’obtenir un stockage plus performant.

Nous allons voir comment utiliser l’utilitaire « SD Card Copier » de Raspbian. Nous verrons ensuite comment booter à partir du disque dur externe en modifiant une valeur dans le fichier de configuration de l’EEPROM du Raspberry Pi.

II Utilisation de SD Card Copier

Pour effectuer cette opération de clonage des données il suffit d’utiliser l’utilitaire fournir avec Raspberry Pi OS qui se trouve dans la section « Accessoires » :

description image

Une fois l’application lancée, une nouvelle fenêtre apparaît :

description image

Vous devez donc choisir la source et la cible du clonage des données :

description image

Prenez garde à bien identifier les deux disques durs avant de lancer le processus. Sinon vous perdriez toutes les données qui se trouvent sur votre carte SD.

La carte Micro SD est associé à /dev/mmcblk0 donc correspond à la source. L’autre périphérique correspond donc à Argon Forty dans ce cas (/dev/sda).

Si vous appuyez sur le bouton « Start », une boîte de dialogue s’affiche alors et vous préviens que les données sur le disque cible vont être effacées :

description image

Cliquez sur Yes pour lancer le processus.

Le processus se lance alors et dure quelques minutes.

Une fois le processus terminé le clonage est terminé, il reste encore une étape à réaliser pour que l’on puisse booter sur le disque dur externe en utilisant le port USB3.

En effet un Raspberry Pi boote prioritairement à partir de la carte Micro SD. Il va falloir modifier ce paramètre qui est stocké dans un emplacement spécifique nommé « eeprom ». Ceci peut être réalisé directement avec l’utilitaire en ligne de commande « raspi-config ».

Lancez-le en tapant cette ligne de commande :

>sudo raspi-config

Avec les flèches de votre clavier choisissez la commande « Advanced Options » puis « Boot Order » et cochez l’option « B2 USB Boot ». Validez votre sélection en tapant sur la touche Entrée et quitter l’utilitaire en choisissant « Finish ».

Si vous souhaitez en savoir plus sur la configuration de l’eeprom vous pouvez aussi saisir la commande bash suivante :

>sudo rpi-eeprom-config

L’option qui nous intéresse ici est celle qui se nomme BOOT_ORDER. Dans la plupart des cas celle-ci sera égale à 0x1 qui correspond au boot sur la carte McroSD. Le boot sur l’interface USB correspond à la valeur hexadécimale 0x4. Vous pouvez modifier l’ordre de boot en donnant la valeur 0xf14 par exemple. Pour modifier cette valeur il faut éditer le fichier de configuration et pour cela il suffit de saisir cette ligne de commande :

>sudo -E rpi-eeprom-config --edit

Il suffit ensuite de modifier la valeur existante.

Et il faut ensuite rebooter le Raspberry Pi avec la commande suivante :

>sudo reboot  

Normalement le Raspberry Pi devrait booter sur le disque dur externe. Vous devriez noter une nette amélioration des performances par rapport à l’utilisation de la carte MicroSD.

III Conclusion

Dans ce tutoriel nous avons vu comment cloner le contenu d’une carte MicroSD du RaspberryPi vers un disque dur externe SSD branché sur un port USB 3. Nous avons vu ensuite comment configurer le Raspberry Pi pour qu’il puisse booter à partir du SSD.

blog comments powered by Disqus